Haut de page

Numéro formateur

Numéro formateur

Formation aux techniques GPS/GNSS

Techniques GPS/GNSS

Formation à la topographie conventionelle

Topographie conventionnelle

Formation aux systèmes de coordonnées

Systèmes de coordonnées

Formation

De la prestation à la formation

Comptant parmi les tout premiers utilisateurs des techniques GPS en France, et étant l'une des rares sociétés de topographie à en faire son activité principale, nous avons été sollicités très rapidement pour animer des formations dans ce domaine.

Cet outil, malgré tous ses avantages, ne dispense pas les géomètres et topographes de l'utilisation des appareils conventionnels et encore moins de connaitre les bases du métier. C'est pourquoi nous proposons également des formations à la topographie conventionnelle.

Habitués à intervenir dans des environnements professionnels variés, nous adaptons nos formations aux besoins des demandeurs. Les programmes et durées de stage sont établis en fonction des attentes exprimées et du niveau des participants.

Un cadre légal

La société TopoSat est enregistrée en qualité d'organisme de formation au Service Régional de Contrôle de la Formation Professionnelle d'Ile de France sous le numéro 11 92 19845 92 attribué le 03/02/2012. Les stages que nous organisons entrent dans le cadre des lois sur la formation professionnelle continue.

Formations GPS/GNSS

Initiation et formation à la topographie

Formation aux systèmes de coordonnées

La généralisation du système GPS tend à uniformiser l'usage de coordonnées UTM dans un système géodésique ITRFxx (ETRF89 pour l'Europe) et non pas WGS84 comme souvent indiqué à tort. Le RGF93 (avec projection Lambert 93) utilisé en France continentale est lui-même une réalisation de l'ERTF89.

Mais l'immense masse des documents existants, notamment dans les pays en voie de développement, se réfère à des projections cartographiques anciennes. Les documentations livrées avec les récepteurs GPS donnent des informations bien souvent incompréhensibles aux utilisateurs non formés. Elles sont la plupart du temps trop approximatives pour effectuer des transformations précises. Des erreurs de positionnement de plusieurs centaines de mètres peuvent en résulter.

Tout cela, comme les définitions des projections Mercator, Lambert, UTM, est expliqué dans une formation laissant plus de place aux schémas qu'aux formules incompréhensibles.